Le sound design ! voilà maintenant une petite dizaine d’années que l’on lit ou que l’on entend cet anglicisme qui peut paraître assez flou.

Pourtant, comme sa traduction l’indique, il s’agit tout simplement de design sonore, de conception et de sculpture d’un son.

Tout ce qui attrait plus ou moins fortement à la modification de la structure d’un son, d’une forme d’onde peut s’appeler du sound design.

Dans un contexte audiovisuel, en production musicale ou de film, je détermine 3 grandes catégories ou le travail de sound design est de mise.

 

 

 

 

 

1. En mixage. 

image mixage sound design

Il est moins aisé de s’imaginer un travail de sound design pendant la phase de mixage d’un morceau, c’est probablement du au fait que, lors de cette phase, tous les éléments qui composent la musique sont censés posséder leurs timbres sonores définitifs, il n’en est rien.

Voici un exemple de 4 coups du son d’une caisse claire tout à fait banale que l’on peut qualifier de clean, transformée, sound designée en un son de caisse claire de type « années 80 à la Cindy Lauper ».

2. En production musicale.

composition musicale sound design Audiocratiestudio blog

Pendant une phase de composition musicale, la création du son d’une nappe qu’il s’agisse d’un pad, d’une basse d’un lead  ou d’une sonorité de type organique demande un travail de sound design assez poussé.

Les techniques utilisées pour créer ce types de sonorités s’appliquent tout autant sur des synthétiseurs hardwares (des objets physiques) que sur des logiciels de traitements (VST).

Que ça soit pour de la musique, des FX pour les jeux vidéos, des trailers et le cinéma, le sound design est essentiel.

3. En relation avec l’image

capture sound design relation à l'image
 

Quel serait l’impact de l’image sans le son ?

 

Voici deux extraits issus de la même scène d’un film culte, l’un uniquement vidéo et l’autre uniquement sonore (à écouter avec un casque ou une paire d’écouteurs).

Lequel de ces deux extraits vous immerge d’avantage, vous procure le plus de sensation, d’émotion ?

 

On observe que, pris isolément l’ambiance sonore et la musique ont plus d’impact que la vidéo seule, la jonction des deux crée une scène parfaitement réussie.